Pour être sûr de choisir le vélo le plus adapté à ses objectifs (remise en forme, rééducation, etc.), il est important de vérifier certaines caractéristiques.

Avoir un vélo d’appartement chez soi est un bon moyen de rester en forme.
L’appareil permet, par un travail progressif des muscles du fessier, des cuisses et des mollets, d’entretenir le cardio et le bas du corps.
Pour être sûr de choisir le vélo le plus adapté à ses objectifs (remise en forme, rééducation, etc.), il est important de vérifier certaines caractéristiques.


Les types de vélos


On distingue trois types de vélos d'appartement convenant à différentes situations.

vélo_appartement_droit




Le vélo droit

C’est le plus répandu des vélos d’appartement. Destiné à un large public, il permet de pédaler aussi bien assis que debout.


vélo_semi-allongé

Le vélo semi-allongé

Sur ce type de vélo, l’assise comporte un dossier pour maintenir le dos. Moins sportif que les autres modèles, cet appareil est idéal pour les personnes en rééducation ou celles ayant des problèmes de lombaires.



vélo_biking

Le vélo biking

Le vélo biking offre des sensations plus proches du vélo de route, avec une position davantage penchée sur le guidon et des lignes plus sportives. Cet appareil est à privilégier pour l’entraînement intensif.





Les points à vérifier pour choisir son vélo d'appartement


Voici une liste des points importants à vérifier avant d’acheter votre vélo.

La roue d’inertie et le pédalier

vélo_appartement

C’est l’un des critères les plus importants à regarder, car de la roue d’inertie, va dépendre le confort du pédalage. Plus la roue sera lourde (à partir de 10 kg), plus le pédalage sera fluide et agréable.
Préférez cette option si vous prévoyez un usage régulier et intensif.
Pour des utilisateurs occasionnels ou en rééducation, un poids allant jusqu’à 5 kg est suffisant.

Le système de freinage

Afin d’alterner la difficulté de l’exercice, une résistance va être appliquée sur la roue d’inertie. Cette résistance dépend du système de freinage choisi.

  • le système manuel à patin : uniquement présent sur les vélos biking et réglable grâce à une molette, ce système est le plus proche du pédalage terrain.
  • le système magnétique : il convient pour un large public et la résistance peut se régler manuellement ou via la console du vélo.
  • le système électromagnétique : système qui a l’avantage de pouvoir être paramétré avec plus de précision. La console adapte automatiquement le freinage en fonction de la puissance de pédalage et du programme d’entraînement sélectionné.

La structure et le confort

Ces 2 critères sont également très importants notamment pour maintenir le dos droit et conserver une bonne posture.
La structure doit être ergonomique et faciliter l’enjambement du cadre.
Pour un confort optimal, l’assise et le guidon doivent être réglables et adaptés à vos préférences et les pédales doivent être équipées de sangles ou de cales pour maintenir les pieds.

Si vous disposez de peu de place, vous pourrez opter pour un vélo pliable, toutefois, ces modèles sont réputés moins robustes. Dans tous les cas, privilégiez la stabilité du vélo, avec un empattement large et une structure adaptée au poids de l’utilisateur.

La console

En tant que tableau de bord de l’appareil, elle offre un suivi d’activité classique (vitesse, distance parcourue, calories dépensées, etc.) et peut proposer des programmes d’entraînement plus ou moins élaborés selon la technicité de la console.
Certaines peuvent aussi être couplées, via Bluetooth, avec des applications mobiles dédiées.


Eh voilà, une fois ces points vérifiés, vous aurez toutes les clés pour choisir un bon vélo d'appartement.

Et pour vos exercices, vous pouvez consulter les plans d'entraînement proposés sur le site Boosty, la plateforme dédiée aux programmes sportifs en ligne et qui vous permet également de trouver un coach sportif sur-mesure.


Entretenir son vélo d'appartement

cleaning

Comme pour de nombreuses autres machines de fitness, l’entretien de son vélo d’appartement est une étape indispensable pour garantir la durée de vie de son appareil.

Pour éviter les traces de transpiration sur certains éléments (guidon, siège, etc.), veillez, après chaque séance, à essuyer votre matériel avec une éponge humide ou imbibée d’un produit spécialisé (généralement fourni avec la machine ou vendu dans les boutique fitness), puis à le sécher avec un chiffon propre.

Une fois par an (ou plus selon la fréquence d’utilisation), il peut être utile de vérifier les joints, les roulements et de les lubrifier pour éviter que le mécanisme ne s’endommage.
Le serrage des vis est également un élément à contrôler pour garantir une utilisation en toute sécurité.

Régulièrement, pensez à aspirer les particules qui se seraient accumulées sous le vélo et, en cas d’inutilisation prolongée, recouvrez-le d’une bâche pour éviter la poussière.


Enfin, si vous souhaitez vous séparer de votre vélo d'appartement, pensez aux solutions alternatives, ne le jetez pas, revendez-le sur linkNsport.

Ecrit par linkNsportle 17/04/2019

Ajouter un commentaire