En pratique, le sandboarding peut être plus difficile que le snowboard en raison de la nature du terrain.

Ça y est, l’été est de retour, accompagné des nombreux sports nautiques emblématiques de la saison et de quelques ovnis auxquels s’adonnent les sportifs les plus créatifs.
Parmi les activités insolites, on retrouve le sandboard, un sport qui se pratique à même le sable et qui ravira les fans de glisse en manque de neige ou de vagues.


Surfer sur les dunes


sandbordeursSur le même principe que le snowboard, le sandboard (ou sandboarding) se veut, comme son nom l’indique, un sport de glisse sur le sable. Il s’agit généralement de s’élancer du haut d’une dune et de se laisser glisser le long d’un versant sablonneux.

Très populaire aux États-Unis et en Amérique du Sud, d’où il est issu, le sandboard fait de plus en plus d’adeptes parmi les sportifs en quête de vitesse et de sensations fortes.
Selon Fabien Barrero-Carsenat, président fondateur du Sandboard Club de France, ce sport serait né au Brésil, à l’initiative de surfeurs lassés d’attendre la vague.

En pratique, le sandboarding peut être plus difficile que le snowboard en raison de la nature du terrain. Le sable, plus granuleux que la neige, n’offre pas le même confort de glisse et peut rendre difficiles les virages et orientations de la planche.

Comme ses cousins hivernaux, la discipline possède ses propres figures comme le Big Air, le slalom ou le Freestyle.

Pour l’équipement, bien qu’il soit possible de glisser avec une planche de snowboard, les habitués recommandent d’utiliser des planches conçues spécialement pour le sandboard, avec un revêtement inférieur stratifié, mieux adapté aux terrains sablonneux.
Il existe des constructeurs spécialisés tels que la marque SlipFace aux États-unis.

Au niveau de l’entretien, le fartage à base d’huile végétale peut s’avérer utile en cas de pratique sur du sable très chaud et sec.



Le sanboard, un sport peu représenté en France


sandboardLe sandboard reste embryonnaire en France à cause de l’absence de dunes ou de la fragilité de certains milieux (rappelons que la Dune du Pilat est un site protégé.).

Les rares pratiquants s’y adonnent généralement sur des flancs sablonneux ou des carrières de sable abandonnées. Certains vont jusqu’à se faire tracter le long des plages, par une voile ou une aile de kitesurf, ce qui n’est pas sans rappeler notre article sur le char à voile.

Pour vivre une véritable expérience de sandboarding, mieux vaut traverser l’Atlantique pour rejoindre les spots les plus réputés en la matière.

Le Chili, le Pérou, la Bolivie ou encore le Brésil, présentent de vastes étendues de sable, très prisées des sandboardeurs.

Au Chili, une dune de 200 m de haut fait la réputation de la ville de Copiapo. Un spot néanmoins réservé aux niveaux confirmés, en raison de l’altitude.

sandboardeurEn Europe, l’Allemagne est aussi un des pays phares de la discipline puisque chaque année, les championnats du Monde de sandboard sont organisés au mont Kaolino, en Bavière.

Aux États-Unis, où cette discipline est très répandue, la ville de Florence dans l’Oregon a vu émerger de nombreuses ligues et clubs de sandboard. C'est également le cas au Pérou avec, par exemple, la ligue "sandoard instructor".

Certains se sont même lancés dans la location de sandboards pour les touristes.

Ainsi, ces dernières années ont vu la pratique du sandboard devenir de plus en plus populaire auprès de la communauté sportive internationale.
Une popularité telle que des séjours thématiques s’organisent à travers le monde et notamment au Maroc ou en Espagne.

Un sport tendance donc, qui doit nécessairement tenir compte de la fragilité des milieux et rester respectueux des espaces protégés.

Fabien Barrero-Carsenat souligne « il s’agit d’un sport pratiqué par des personnes respectueuses de la préservation des milieux naturels. Nous n’encourageons en aucun cas la pratique du sandboard engageant un élément moteur », donc mieux vaut éviter d’utiliser des engins à moteur qui pourraient être néfastes pour l’environnement.

Alors, si par hasard (mais vraiment par hasard), vous êtes coincé dans le désert avec une planche dans votre sac, vous savez ce qui vous reste à faire.

En attendant vous pouvez toujours pratiquer le snowboard, consultez nos annonces de skis et snowboards d'occasion.

Ecrit par linkNsportle 21/06/2019

Articles en relation

Ajouter un commentaire