Déjà 288 maisons labellisées Sport-Santé et le ministère prévoit d’en labelliser une centaine de plus afin de se rapprocher au plus près de l’objectif des 500 maisons, fixé pour l’horizon 2022.

Ce n’est pas nouveau, notre organisme et notre corps ont besoin d’activité physique pour être en bonne santé.

L’être humain n’est pas fait pour rester inactif.

Seulement, comment pratiquer une activité physique régulière lorsque nos habitudes et modes de consommation nous poussent à la sédentarité ?
Entre le travail, les écrans et la voiture, difficile d’intégrer ces dépenses physiques à notre quotidien, la crise sanitaire n’ayant rien arrangé à nos comportements sédentaires.

C’est toute la problématique que cherche à résoudre le ministère des sports et le ministère des solidarités et de la santé, avec la mise en place des maisons sport santé.

Zoom sur ce dispositif qui nous veut du bien.


Le sport, c’est la santé

sport santé
Le manque d’activité physique tue


Selon les experts de la FFEPGV, la Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire, le manque d’exercice serait à l’origine de plus de 2 millions de décès dans le monde chaque année.

Une activité physique restreinte contribuerait ainsi au développement de maladies telles que les cancers, le diabète ou encore des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Parallèlement, dans de nombreux pays, le recul de l’activité physique s’observe en raison d’un mode de vie sédentaire croissant.

En France, on estime que l’on passe en moyenne 7h24 assis au cours d’une journée. Le constat est le même chez les jeunes puisqu’à peine 50 % des enfants pratiquent les 60 minutes d’activité physique recommandées.

Face à cet alarmant bilan, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a lancé en 2018, un plan d’action mondial intitulé « Des personnes plus actives pour un monde plus sain » et ambitionne de réduire de 15 % d’ici 2030, l’inactivité physique des adultes et adolescents.

Le dispositif des maisons sport-santé intervient dans cette même optique pour lutter contre la sédentarité et accompagner au mieux les personnes souffrant de pathologies et disposant d’une prescription médicale.


Le sport comme médicament

sportif sénior
En 2011, la Haute Autorité de Santé (HAS) reconnaissait l’activité physique comme une thérapeutique non-médicamenteuse.

Déjà à l’époque, on la recommandait dans le traitement des formes débutantes de maladies comme le diabète ou l’hypertension artérielle.

Aujourd’hui, elle est plus que jamais nécessaire.

L’activité physique telle qu’on l’entend ne concerne pas uniquement le sport, mais toutes formes de dépenses énergétiques impliquant des mouvements du corps et des muscles. Des activités telles que le jardinage, le ménage ou encore la marche sont donc aussi bénéfiques pour notre santé.

On distingue néanmoins l’activité physique d’intensité modérée (jardinage, marche rapide, etc.), de l’activité physique d’intensité soutenue comme la course à pied, la natation ou encore la musculation.

Pour une bonne santé, il est recommandé de faire du sport à haute intensité pendant 1h15 chaque semaine ou d’effectuer l’équivalent de 2h30 d’activité d’intensité modérée.

Pratiqué de manière régulière, l’exercice physique contribue à réduire les risques d’AVC, d’hypertension, de diabète, mais aussi à améliorer l’équilibre énergétique.
C’est également un excellent remède contre le stress et les insomnies.

Le sport est donc un traitement à part entière.


Les maisons sport-santé

sport sénior
Donner à tous les moyens de faire du sport


logo maisons sport santéLancé en 2019, l’objectif des maisons sport santé est simple, permettre à toutes celles et ceux qui le souhaitent de pouvoir pratiquer ou reprendre une activité physique et sportive, et ce, quel que soit leur âge.

Début 2021, la France comptait déjà 288 maisons labellisées Sport-Santé et le ministère prévoit d’en labelliser une centaine de plus afin de se rapprocher au plus près de l’objectif des 500 maisons, fixé pour l’horizon 2022.

Le rôle de ces structures labellisées est essentiellement de conseiller et informer le public sur les bienfaits de l’activité physique, le renseigner sur les activités physiques disponibles localement, et orienter les personnes qui le souhaitent vers les professionnels adéquats et les activités adaptées à leurs besoins.

Les maisons sport-santé sont réparties sur tout le territoire français à travers des structures diverses comme des centres hospitaliers, des associations sportives, des établissements publics ou encore des plateformes digitales.

Vous pouvez retrouver la liste de l’ensemble des maisons sport-santé sur la carte interactive mise à disposition par le ministère des sports.


Proposer un parcours sport-santé aux personnes malades

coach sportif
Ouvertes à tous et plus particulièrement aux personnes souffrant d’affections longue durée ou de maladies chroniques nécessitant une activité physique encadrée par des professionnels du sport et de la santé, les maisons sport-santé sont destinées à favoriser l’accès au sport pour les personnes malades ou simplement celles désirant reprendre une activité physique.

Près de 70 000 personnes sont ainsi accompagnées dans des parcours sport-santé individuels, au sein des maisons labellisées sport-santé.

De même, la pratique d’une activité physique étant également recommandée pour améliorer le système immunitaire, les maisons sport-santé trouvent davantage de sens en cette période de crise sanitaire.

Pour les personnes ayant contracté la COVID-19, les établissements proposent des parcours sport-santé adaptés.

Ces parcours, définis comme programme de re-conditionnement par l’Activité Physique Adaptée, sont destinés à aider les patients post-Covid à lutter contre les séquelles de la maladie, notamment les états de faiblesse, et ainsi leur permettre de retrouver une condition physique.

En plus d’accompagner les malades dans leur rétablissement, les maisons sport-santé sont également un formidable moyen de renouer avec le sport après de longues périodes d’inactivité ou de simplement découvrir une activité sportive particulière.

On ne cessera de le répéter, le sport est souvent le remède à bien des maux. Alors, en salle de sport ou à la maison, ne vous privez pas d’exercices physiques.

Et pour vous équiper à moindre coût, pensez à l’occasion, n’hésitez pas à consulter nos annonces de matériel de sport seconde main.

Ecrit par linkNsportle 07/05/2021

Articles en relation

Ajouter un commentaire